Le diable

C’est une carte qui fait souvent peur aux catholiques et moins à ceux qui ne sont pas pratiquants. Cette lame n’est pas négative sur les points que l’on pourrait penser dans le sens où elle n’annonce pas de mauvaises nouvelles en soi mais parle d’une certaine manière de vivre sa vie.

arcane majeur XVLa morale

C’est cela le thème principale de la carte. Le Diable ici ne symbolise pas une personne extérieure qui vous veux du mal mais le fait de vivre plus ou moins de le pécher. Cette carte est difficile à interpréter dans le sens où le sens moral évolue et que tout le monde n’a pas la même conception de la morale. Car dans les grandes lignes le Diable est la carte du vice, de la sexualité mais aussi des penchants plus ou moins inavouables. Le diable met donc, dans le tarot, en garde contre une addiction, une tendance que l’on pourrait avoir. De la sexualité à la gastronomie en passant par des petits plaisirs que l’on aime, le diable ratisse large et c’est en cela que la voyance est la plus compliquée.

En amour

Le diable c’est comme nous venons de le voir la sexualité, donc c’est une vie sexuelle épanouie. Mais le diable c’est aussi les chaînes et donc cette incapacité à se rassasier des choses sensuelles. La encore tout dépend de là où on place le curseur car certaines personnes sont très contentes de tirer cette carte.

Au travail

Là c’est le thème de la chaîne et du bien et du mal qui ressortent. La question posée est de savoir si vous n’agissez pas de manière immorale avec les autres? Le contrat que vous allez signé n’est-il pas un pacte avec le diable, ne va-t-il pas léser quelqu’un? C’est une question que vous devez vous poser quand à votre attitude face aux autres mais aussi l’attitude que quelqu’un peut avoir envers vous notamment avec l’idée de chaîne qui vous montre que vous ne faites vraiment pas ce que vous voulez au travail et que cette situation pourrait bien perdurer. Attention donc car ici la mise en garde est claire contre une personne, un supérieur qui vous enchaîne ou alors si vous êtes votre propre patron c’est le fait de s’enchaîner au travail, de le faire passer avant tout au détriment du reste.

La notion de plaisir

Dernière notion importante c’est la représentation des diablotins qui ne semblent pas si malheureux que cela d’être enchaînés. Cela fait référence au fait d’aimer les bonnes choses, d’apprécier une certaine soumission à un penchant naturel. Encore une fois cette carte n’est donc pas négative pour tout le monde, c’est en cela que le diable est une lame intéressante car elle dépend grandement de la vision de la vie du consultant.